N'oubliez pas de visiter notre site http://www.avocats-picovschi.com

négociation financière et licenciement abusif

Jouba
 
Messages: 1
Inscription: 15 Sep 2008 02:21

négociation financière et licenciement abusif

15 Sep 2008 02:24

Bonjour à tous,
Je vais essayer d'être le plus précis et cour, car je sais que chaque cas est différent.

A l’heure où j’écris ce message je suis en fin de ma période de préavis de 2 mois avec ma société de service en informatique SSII nouvellement implantée en France que j’appellerai « XYZ « .

Depuis les débuts de mes fonctions avec le client chez lequel je travail pour le compte de ma société j’ai jamais eu de retour négatif de la part du client pas le moindre reproche, une semaine avant de commencer mon travail chez ce client, ma société(XYZ) qui m’a engagé m’a payé une formation sur un produit informatique sans doute après suggestion et insistance de la part du client. Cette formation à durée 3 jours j’avoue qu’elle était intéressante et valorisante pour moi, la première question qui m’est passé à l’esprit après la fin de cette formation c’est pourquoi le choix de la société XYZ pour cette formation est tombé sur moi ? Pourquoi pas un de mes 4 collègues qui ont le même statut que moi dans leur contrat de travail ? Sans doute car j’ai un profil un peu plus expérimenté que le leur.
Aujourd’hui ca fait 8 mois que je travail avec ce produit pour ce client et il s’en est jamais plein de l’efficacité de la nature de ma prestation avec ce produit, jusque là je peux dire que c’est un plus pour moi et que j’ai appris un produit nouveau qui pourrait me valoriser et enrichir ma CVtech. Parmi les tâches qui m’ont été assignées durant mon contrat de travail chez le client, il y avait une certaine responsabilité dédiée dont j’assumais le rôle jusqu’à un des beaux jours après six moi de travail un problème professionnelle est survenu sur un produit de sauvegarde que j’ai appris sur le tas chez le client sans aucune formation préalable ni de la part de ce dernier ni de la société XYZ.

Le responsable IT du département informatique client déclare à mon responsable hiérarchique faisant partie de la même société de service que moi que j’était incompétent et que la société XYZ doit envisager une formation sur ce produit à l’un des 4 employées travaillant chez lui, j’admet bien que je ne suis pas un expert sur ce produit et que la suggestion et le jugement d’incompétence du client à mon égard est bien fondé, seulement voilà ! C’est là où mon histoire tourne mal indirectement avec le client. Après une réunion de concertation avec notre chef de la société XYZ, moi, un de mes 4 autres collègues et le team leader (responsable de l’encadrement de notre équipe chez le client), but de cette réunion sortir avec un candidat le plus apte à même de suivre cette formation pour ce produit et de gérer d’une manière autonome le système de sauvegarde des données du client.

Lors de cette réunion chacun de nous devait exprimer son avis et argumenter ses motivation pour le choix qu’il aura fait. Mon choix était évidement positif pour suivre cette formation car je me sentais à la hauteur d’assumer cette tâche surtout que je connaissais les 60% du fonctionnement du produit après presque 7 mois de pratiques quotidienne chez le client, mon collègue qui était avec nous et qui assumait d’autre tâches avait clairement dit qu’il me voyait mieux avancé que lui sur ce produit et qu’il préfère me laisser suivre cette formation, compte au team leader il a aussi exprimé son souhait de me voir mieux placé pour suivre cette formation contenu de mon côté pédagogue et esprit d’analyse par rapport à l’autre collègue. Après délibération le choix final est tombé sur moi.
Après verdict rendu au client de la part de la société XYZ et après accord du client la société XYZ se met à chercher un organisme assurant la formation sur ce produit en urgence car elle devait donner une date limite pour le début de cette formation au client. Deux semaine avant le début des cours chez cet organisme de formation dans la région parisienne, je reçois un mail en copie avec des échanges de la part de mon chef de la société XYZ et le chargé de validation des inscriptions chez cet organisme me confirmant que le processus d’inscription est engagé et que je pourrai d’ores et déjà commencer à m’inscrire sur le site de l’éditeur de ce produit afin d’avoir accès à des cours d’initiation et de training sur ce produit ainsi qu’au forum de discussion sur les différents modules et produits appartenant à cet éditeur, chose que j’avais faite bien longtemps avant la proposition de cette formation. Les dates de formation fugueraient dans le mail de confirmation de ma candidature, seulement une semaine avant les débuts des cours je reçois une nouvelle de la part de mon team leader m’annonçant que le client ne souhaiterai pas que je participe à cette formation mais ce sera plutôt l’autre collègue et que je dois préparer mon départ prochainement sans motif valable ni mise en garde ni avertissement, situation inexplicable pour moi et inacceptable, quelque jour après sous la pression du client mon chef devait me convoquer pour un entretien préalable afin de me notifier la décision de licenciement. Aujourd’hui je suis licencié avec comme motif de licenciement incompétence sur ce produit après 8 mois de travail avec cet outil que j’ai appris sur le tas.
J’avais compris le jeu bien avant mon licenciement que les prestataires c’était des clinex et le client est roi, mais j’ai décidé d’aller plus loin dans cette affaire qui demeure néanmoins mystérieuse et dans laquelle je me sens lésé et désavantagé, je sais que poursuivre une société au prud’homme n’est pas évident mais je pense que je suis assez armé pour pouvoir le faire, donc vous l’avez compris j’aurai besoin de votre soutien tous et de vos conseils.

Premièrement je dispose de toute les preuves écrite par mail concernant les problèmes de sauvegarde avec ce produit en l’occurrence des mails que je signalé au responsable IT et aux équipes d’intervention chargé de maintenir et d’assurer le support de ce produit le problème provenait du robot de sauvegarde qui se bloqué souvent, pratiquement deux fois par mois et j’ai tous les mails attestant du disfonctionnement du robot .

Deuxièmement, je dispose de mail de confirmation de mon inscription à la formation dont j’ai été privé au profit de mon collègue.la question mystère c’est pourquoi j’ai été désinscrit ?

Troisièmement j’ai quelque collègue qui sont prêt à venir témoigner avec moi devant les prud’hommes en cas de besoin de mes compétences et du caractère abusif de licenciement dont j’ai été victime.

Pour finir pas plus qu’hier je viens de recevoir un coup de téléphone d’un responsable des ressources humaine de la société XYZ après qu’ils ont reçu ma lettre de contestation dont laquelle j’ai cité toute ces preuves et dénonçant le caractère abusif de mon licenciement et dont laquelle j’ai demandé réparation financière à l’amiable avant d’aller devant les prud’hommes, il se trouve que la société XYZ veut bien entamer des négociations mais pour l’instant je leur ai dis que je prendrai le temps de me renseigner sur les modalités de compensation et pour déterminer la somme du préjudice subi.
La question que je vous pose aujourd’hui est la suivante :
Sachant que j’ai pris un crédit bancaire pendant la période de cdi avec cette société car pour moi c’était une garantie et qu’il me reste encore 20 mois pour rembourser mon crédit à combien pourrai-je estimer cette compensation et est ce que je dois prendre un avocat ou me porter partie civil devant les prud’hommes si jamais les négociations échouent.


Cordialement.

Retourner vers Sujet professionnel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité